Secours, secours !!!

Publié le par Devil Freerider

La sécurité est primordiale en parapente. En cas d'incident de vol, le pilote a la possibilité de tirer son parachute de secours. Cet équipement est devenu indispensable, il est garant de sécurité. Mais contrairement à ce qu'on pourrait croire, une fois le parachute lâché, ce n'est pas fini ! Il faut ramener sa voile principale à la force des bras pour éviter l' "effet miroir" qui entraine une chute trop importante du pilote. Et une fois sous le parachute, en corolle, avec le parapente dans les bras, il faut se préparer à un atterrissage musclé à -5 m/s !!! De plus, la majorité des parachutes de secours ne sont pas dirigeables ...



beaucoup de constructeurs développent leurs parachutes de secours : le Yéti de Gin ou le plum de Nervures ( dont l'UCPA est équipé ) :secours_nervure_plum.jpgImage1.jpg


Heureusement, il y a beaucoup de recours avant d'en arriver là, les techniques pour se sortir de ces situations sont enseignées dans les stages SIV (recommandés pour les bons pilotes qui veulent finaliser leur apprentissage) où l'on apprend aussi quelques figures d'acro ... 

J'espère que ce blog vous plait ... Faites le moi savoir   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article